Alpinisme , goulottes à Chamonix

 

Un superbe week-end avec Baptiste et Mathieu avec au programme deux belles goulottes du Triangle du Tacul, les conditions étaient plutôt bonnes et à cette période on est pas embêter par le monde !

C'était l'occasion de passer une nuit à l'abri Simond et de profiter d'un magnifique lever du jour.

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

 

undefined

Rebuffat-Baquet , aiguille du Midi

 

Voie fantastique dans la face sud de l'aiguille du Midi, habituellement très fréquentée nous serons ce jour que trois cordées dans toute la face. C'est avec Zian et Ninian que nous grimpons ce magnifique itinéraire au granit parfait , les longueurs sont un pur régal, le style est varié (fissures, dièdre, surplomb,dalle...). Une bien belle journée pour profiter de l'été indien !

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

Escalade au dessus des lacs de Haute Savoie

 

Deux belles voies abordables et même historique ou comment conjuguer le plaisir de la grimpe et la contemplation .

Au dessus du lac d'Annecy nous avons fait la voie Zig-zag, une très belle voie qui porte bien son nom!

Le calcaire est excellent et l'escalade plutôt technique avec de nombreuses adhérences. Une belle journée au soleil et un petit air de vacances.

undefined

Le décors pour la journée, le lac d'Annecy

 

undefined

La falaise du Mont Veyrier, l'itinéraire évite la partie raide par la gauche.

 

undefined

vue magnifique et relais confortable.

 

Deuxième jours, direction le Salève et sa vue imprenable sur le Léman et tout le bassin Genevois, ici on est plus proche de l'alpinisme , un lieu historique et incontournable de l'escalade .

Nous ferons une combinaison de deux itinéraires qui permet d'éviter une partie récemment éboulée, les passages sont incroyables et surprenants !

undefined

Le Salève

 

undefined

Genève et son jet d'eau, le Léman...

 

undefined

joli passage en dièdre

 

undefined

trou de la Mule passage mythique du Salève

Mont Blanc d'automne

 

L'ascension du Mont Blanc en automne a une saveur particulière, il n'y a plus grand monde en montagne, les refuges sont en mode hiver donc non gardés, les remontées mécaniques sont fermées, pour résumé c'est plus sauvage et tellement plus tranquille.

Avec les chutes de neige de septembre les conditions sont excellentes, on oubli les chutes de pierres et les danger de la sur-fréquentation , chose rare au Mont Blanc il nous faudra faire la trace !

La suite c'est trois jours d'aventure en montagne, le soir il faut faire notre repas, faire fondre la neige pour remplir nos thermos, parfois avoir soif, parfois avoir froid, mais que de beaux souvenirs.

 

undefined

Coucher de soleil au refuge de Tête Rousse

 

undefined

montée au refuge du Goûter, neige fraîche et cramponnage... belle ambiance hivernale

 

undefined

Le sommet du Mont Blanc

 

undefined

retour avec le coucher du soleil, bientôt le refuge

 

undefined

fatigués mais heureux !

 

undefined

 

Stage Mt Blanc

 

La montagne en automne réserve toujours des moments uniques, c'est une période idéale pour pratiquer l'alpinisme , il y a peu de monde, les conditions s'améliorent avec les récentes chutes de neige et les couleurs sont magnifiques .

Une bonne préparation est indispensable pour mettre toutes ses chances de son coté pour réalisé son rêve !

Voici donc un petit résumé de ces 5 jours

 

undefined

premier jour : arête à Laurence et arête des Cosmiques, nuit au refuge des Cosmiques à 3615m d'altitude

 

undefined

peu de monde et des supers conditions, vraiment top !

 

undefined

Deuxième jour, arête Midi Plan jusqu'au col du Plan, une belle arête mixte en très bonne condition.

 

undefined

Ambiance froide avec du vent et quelques flocons !

 

undefined

L'aiguille du Goûter toute en neige , crampons aux pieds la progression est sure et rapide ...

 

undefined

pas chaud ce matin !

 

undefined

C'est partis pour la première bosse, personne à l'horizon...tellement rare cette tranquillité !

 

undefined

Sommet du Mt Blanc , magnifique journée !

 

Aiguille Dibona

 

Après avoir fait la traversée du pic Geny la veille avec Jeff , et après une bonne nuit au refuge du Soreiller on décide de faire plus cool et de profiter tranquillement de la matinée pour faire la très belle voie normale de la Dibona. Cette ascension est courte et le niveau en escalade est dans le III+ donc c'est très abordable ça n'en demeure pas moins très esthétique et aérien, de plus la vue au sommet est extraordinaire.

Nous avons passer deux superbes journées et bien profiter de ces si belles montagnes.

undefined

Le refuge du Soreiller et la Dibona

undefined

Lever du jour

 

undefined

Jeff la dans la deuxième longueur, le vide est bien présent mais l'escalade est facile

 

undefined

Le sommet n'est pas loin...

 

undefined

Un petit passage en fissure

 

undefined

Seul au sommet, on profite de ce moment magique.

 

undefined

Les clochetons Gunneng et l'arête nord de la Dibona.

Pilier sud de Barre Noire (massif des Ecrins)

 

Comme chaque été je retrouve Erwin pour une belle course en montagne, notre projet initial se trouvait dans le massif du Mt Blanc mais les conditions ne s'y prêtait pas donc changement de massif et direction les Ecrins.

Je lui propose le pilier sud de Barre Noire, une belle course réputée ,grande classique du glacier Noir, j'avais parcouru il y a quelques années son tout proche voisin  , le pilier sud des Ecrins, qui m'avais laissé un très beau souvenir, selon les topos le rocher est meilleur et l'escalade très belle donc c'est partit on y va !

On se retrouve tranquillement dans la matinée avec Erwin et pour se dégourdir les jambes après 4 heures de route on parcours la très sympathique fissure d'Ailefroide, puis direction le pré de Mme Carle pour l'installation du bivouac.

Réveil à 3h, petit déj avaler , enfin ce qui reste car un gentil renard a bien apprécié mon pain d'épices pendant la nuit, 3h40 nous voila partit pour cette longue journée.

La moraine du glacier noir nous permet de finir notre nuit , le jour se lève au moment ou l'on arrive au pied de la grande pente d'éboulis qui mène au petit glacier des Barres, là ça réveil franchement les mollets, dré dans le pentu !

Le glacier est encore en neige et le regel très bon ce matin, il est 6h15 et les premiers rayons du soleil réchauffe déjà le haut des piliers, les premières pierres dégringoles déjà et faut pas trop trainer dans le bas de la face.

Nous voici donc sur le rocher, toute la partie basse est très logique, je laisse le topo dans la poche et vais au plus facile en restant toujours à gauche du couloir qui raye la première partie du pilier, une traversée à droite permet de rejoindre la brèche sous le gendarme caractéristique, de là le rocher est vraiment classe et le pilier se redresse pour devenir aérien. L'itinéraire est  astucieux et la sortie au sommet vraiment splendide, il nous aura fallu 5h15 pour parcourir cette très belle voie sauvage.

On profite longuement du sommet, nous sommes seuls la haut donc on en profite !

deux rappels et nous voilà sur le glacier, on traverse pour rejoindre la trace de la voie normale du Dôme des Ecrins, c'est mou, il fait chaud, c'est crevassé et puis ces gros séracs au dessus de la tête... content d'être à la descente et de ne pas traîner !

 

Fin de journée au refuge du glacier Blanc, le réveil à sonné il y a 14 heures ..., qu'elle est bonne cette bière en terrasse !

Quelle belle course avec Erwin !

undefined

 undefined

 

undefinedundefined

 

undefined

 

undefined

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

Aiguilles occidentale et centrale du Soreiller

En voila une très belle course en montagne... du très bon rocher, une belle ambiance aérienne et des paysages de hautes montagnes absolument magnifiques,de plus les difficultés sont raisonnables (4 sup maxi) et l'itinéraire d'une certaine ampleur est idéal pour ce tester pour de futur projets montagneux !

Le créneau météo est assez court en cette fin juin , il va falloir optimiser ces deux jours de beau temps !

C'est avec Patrice et Pierre Yves dit Baleine que nous prenons la route de très bonne heure depuis la Haute Savoie direction la vallée du Vénéon et le refuge du Soreiller . L’accueil est toujours excellent et les travaux de modernisation du refuge vraiment au top, on profite de l'après midi pour faire la voie normale de la Dibona.

Au final, trois sommets, occidentale et centrale du Soreiller et bien sur la Dibona, il est temps de redescendre... on sort les vestes il commence à pleuvoir !

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

premier 4000 à la pyramide Vincent

Le versant Italien du Mont Rose coté glacier du Lys est un endroit idéal pour découvrir la haute montagne et particulièrement pour ceux souhaitant faire leur premier 4000 .

L'endroit est tout simplement somptueux avec des immenses glaciers dominés par des sommets mythiques, Pointe Dufour, Lyskamm... et le tout proche Cervin au dessus de Zermatt.

On est loin ici du stress et de la cohue du Mont Blanc, certes il y a du monde mais l'ambiance est conviviale et le refuge Montova un endroit fort sympathique.

Nous sommes bien en haute montagne et ici les glaciers bien que magnifiques imposent de la vigilance, il faut évoluer encordé,  un départ matinale s'impose également pour bénéficier de bonnes conditions de regel et de descendre avant que la neige ne soit trop réchauffée.

Le reste c'est que du bonheur et un émerveillement pour les yeux .

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

Vallée Blanche et hors piste depuis l'Aiguille du Midi

 

Il faut reconnaître que le téléphérique de l'aiguille du Midi est un moyen de transport incroyable pour les amoureux du ski, car une fois passer les encombrements habituels pour accéder a cet ascenseur magique vers les sommets, les petits bouchons qui font partie du folklore sur la fameuse arête , nous voila donc skis aux pieds et le terrain de jeu face à nous est énorme, de quoi rassasier les plus énervés .

La Vallée Blanche est donc une des descentes possible, magnifique et abordable, elle propose une longue balade à ski ou il faut se forcer à regarder ses spatules tellement les paysages alentours sont saisissants. Regarder ou l'on va et garder de la concentration, indispensable pour skier en sécurité car c'est avant tout du ski en haute montagne sur des immenses glaciers et les crevasses font également parties du décor. Une fois imprégné par ce milieu on peut profiter du plaisir du ski en enchaînant les virages  en se faufilant au cœur des glaciers .

D'autres itinéraires se proposent a nous , plus techniques et plus astucieux, le cheminement est plus complexe et les pentes plus soutenues, on est sur du ski de montagne , du ski de haute montagne... A la fois grandiose et fascinant , pas de doute c'est vraiment majeur et la réputation du Petit et Grand Envers, de la Vallée Noire et autres descentes plus intimes n'est plus à faire !

Pour profiter encore plus de ce haut lieu du ski et de l'alpinisme, le refuge des Cosmiques confortable et chaleureux est une belle option pour passer la nuit et avoir le privilège de skier seul le matin dans cet univers exceptionnel qu'est la haute montagne. Et puis le soir, sur la terrasse du refuge, ces instants magiques ou le soleil vient nous dire au revoir avec un spectacle qui laisse sans voix et garder des souvenirs pleins la tête de cette merveilleuse aventure.

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

Vallée Noire depuis Helbronner

 

Une jolie combinaison en enchaînant le début de la classique et très belle Vallée Blanche suivi de la montée en ski de randonnée au col des Flambeaux point de départ de notre grande descente de la Vallée Noire.

Plus technique et plus sauvage cet itinéraire est magnifique , il longe la rive droite du glacier du Géant avec ses impressionnantes crevasses et séracs, on rejoint ensuite la "salle à manger" et la mer de glace.

Une petite remontée aux Mottets nous permet de skier jusqu’à  Chamonix et finir cette belle journée en sirotant tranquillement au soleil à une terrasse.

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

Initiation ski de randonnée

 

Un petit groupe super motivé pour découvrir et se perfectionner au ski de randonnée, nous partons donc pour deux journées dans le vallon de Bostan au dessus de Samoëns .

La météo est superbe et nos objectifs bien adaptés aux conditions du moment, on profite donc de cette belle neige et du plaisir du ski en poudreuse.

On voit ensemble les différentes techniques à la montée, à la descente, on regarde un peu la neige, on identifie les possibles dangers, on apprend à utiliser le matériel de sécurité... 

Comme d'habitude l’accueil au refuge de Bostan est au top et l'on profite d'une sympathique soirée fondue.

Tout le monde à le sourire et à passer un super moment.

un chouette weekend !

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

Du bon ski à La Clusaz !

 

Avec ces conditions délicates dû aux récentes chutes de neige accompagné d'un vent très fort il fallait rester bien prudent aujourd'hui , peu de monde et de belles traces à faire à proximité des pistes.

Un petit secteur en forêt bien abrité nous offris un joli  petit terrain de jeu avec une neige encore bien froide.

Une belle journée de ski !

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

undefined

 

Accueil ← Billets plus anciens

Contactez-Moi !


Vous êtes intéressé par une sortie ou désirez plus d'informations sur un stage ou une activité proposée ? N'hésitez pas à me contacter par téléphone ou par email !